Ergebnis 1 bis 2 von 2

Thema: Fontaine préhistorique de Kermore, Commune Séglien,

  1. #1
    Registriert seit
    10.01.2018
    Beiträge
    294

    Beitrag Fontaine préhistorique de Kermore, Commune Séglien,

    Fontaine préhistorique de Kermore





    La fontaine préhistorique de Kermore se trouve dans le Morbihan, à proximité de la commune de Séglien, sur la route départementale 782 de Pontivy à Guémené-sur-Scorff à la bifurcation qui mène à la ferme de Kermore.



    Le menhir sur la fontaine de Kermore.
    Gesamtansicht der Quelle von Kermoreder neu entdecktemysteriöse Menhir


    La fontaine est entourée de blocs de pierre1. En 20081, une grosse pierre taillée géométriquement y est découverte, ouvrant à de nombreuses interprétations
    Selon l'état actuel des recherches de Manfred Keppeler, la source de Kermore était entourée de mégalithes au néolithique. Les blocs de pierre sont imbriqués avec une grande précisionet forment trois bassins dans lesquels l'eau s'accumule.
    Les mégalithes utilisés pèsent jusqu'à 6 tonnes et sont imbriqués les uns dans les autres de sorte que les espaces ne sont que de quelques millimètres. La "pierre de la couverture" sus-jacente pèse environ 45 tonnes. Il y a une grande grotte qui forme un "toit" sur la source.
    Jusqu'à présent, la source préhistorique de Kermore n'a été attribuée à aucune catégorie connue. Ce n'est ni un dolmen ni un tumulus. La construction a entre 4000 et 6000 ans.
    Comme beaucoup d'autres monuments mégalithiques, la source de Kermore était aussi "christianisée".
    À environ 7 mètres, à gauche, il y a un autre puits récemment creusé. Cette source ramifiée a été utilisée pour alimenter la région en eau de source fraîche. Le revêtement en granit de cette source a environ 200 ans. La pyramide de pierre construite ci-dessus date seulement de 50 ans.
    Un autre écoulement de la source, creusé il y a environ 30 ans, est situé au-dessus de la source d'origine au nord-ouest, environ 25 mètres plus loin. L'eau de cette source était utilisée pour faire boire les bovins à proximité.




    Outil à base de silex trouvé à la fontaine de Kermore


    Une source de formations rocheuses remarquables suscite bien sûr l'intérêt. Maintenant, comme c'était il y a des milliers d'années. Les traces des différentes époques ont été trouvées à la source de Kermore.
    Une indication de la culture mégalithique est fournie par les outils de silex. Le silex est le matériau typique de l'âge de pierre utilisé pour fabriquer des armes et des outils à l'âge de pierre. Le silex, dont l'étincelle était également utilisée pour allumer le feu, était "l'acier" de l'âge de pierre.


    Gravures à la fontaine de Kermore


    Deux gravures sur un bloc qui était encore sous l'eau récemment indiquent également l'âge de pierre. Deux dépressions sphériques d'un diamètre de 4 cm et d'une profondeur de 2 cm sont clairement visibles. D'autres cavités sont présentes, mais pourraient être d'origine naturelle. Sur le côté de la pierre de la couverture se trouve un gros bloc de pierre qui a la forme d'un cœur et montre des traces évidentes de faconnage. L'âge de révision de cette pierre est difficile à estimer mais on sait que les Celtes connaissaient la forme de coeur.


    "Le coeur" – un bloc de pierre travaillé en forme de cœur,


    Dans l'un des bassins inférieurs, un mystérieux bloc de pierre traité a été découvert. Il a environ 1,50 m de long, 75 cm de large et 50 cm d'épaisseur. Son poids est d'environ 1 tonne.

    le menhir a la fontaine de Kermore


    La pierre a une forme abstraite très inhabituelle. Le tiers supérieur de la pierre consiste en un triangle rectangle. Dans la partie inférieure de la pierre, un pas a été franchi. La pointe biseautée de la pierre présente une surface lisse qui indique un usinage intentionnel. La pierre est très dynamique et donne l'impression d'une sculpture abstraite.
    La pierre aurait pu être travaillée par des Celtes ou des Romains. Cependant, un traitement à l'âge de pierre ne peut être exclu.
    Le menhir a des similitudes avec une main qui peut être interprétée comme: une main avec un index tenduou un pouce serré entre l'index et le majeur. Le bras et l'index (digitus salutaris) pointant vers le haut étaient le geste de salutation dans l'empire romain. Le "doigt-figue", c'est-à-dire le pouce entre l'index et le majeur, était un symbole de fertilité et de chance dans la Rome antique.
    L'origine et la signification antérieure des symboles sont cachés dans l'obscurité du temps. Cependant, le Cœur et le Menhir permettent de conclure que, à la source de Kermore, ces symboles ont été délibérément installés.
    Les bassins existants servaient probablement au culte rituel de l'eau.

  2. #2
    Registriert seit
    21.11.2004
    Beiträge
    548
    Blog-Einträge
    20

    Standard AW: Fontaine préhistorique de Kermore, Commune Séglien,

    Fontaine de Kermore










Aktive Benutzer

Aktive Benutzer

Aktive Benutzer in diesem Thema: 3 (Registrierte Benutzer: 0, Gäste: 3)

Benutzer, die dieses Thema gelesen haben: 2

Stichworte

Lesezeichen

Lesezeichen

Berechtigungen

  • Neue Themen erstellen: Nein
  • Themen beantworten: Nein
  • Anhänge hochladen: Nein
  • Beiträge bearbeiten: Nein
  •